Il y a environ 1,6 million de survivants du cancer au Canada, et plus de personnes que jamais amorcent la phase de survie.

L’étude sur les transitions porte essentiellement sur les survivants du cancer ayant terminé leur traitement primaire contre le cancer il y a un à trois ans. Il s’agit de personnes âgées de 30 ans et plus chez lesquelles on a diagnostiqué un cancer du sein, un cancer de la prostate, un cancer colorectal, un cancer hématologique ou un mélanome non métastatique, ainsi que d’adolescents et de jeunes adultes, âgés de 18 à 29 ans, chez lesquels on a diagnostiqué n’importe quelle forme de cancer non métastatique ou un cancer testiculaire métastatique.

  • En collaboration avec les registres provinciaux du cancer, plus de 40 000 personnes qui répondaient aux critères d’inclusion ont été invitées à participer.
  • Le taux de réponse global a été de 33 %, soit un total de 13 258 répondants provenant des dix provinces, ce qui correspond à un échantillon très robuste qui permettra de faire la lumière sur des renseignements importants à l’échelle du pays.
  • L’enquête a été menée du 13 juin au 28 octobre 2016.

L’étude fournit des renseignements fondamentaux sur l’expérience des survivants du cancer après l’achèvement de leur traitement afin de mieux cerner les mesures susceptibles d’entraîner une amélioration du système ainsi que de la qualité de vie des personnes touchées par la maladie.

Les renseignements issus de cette étude sont accessibles ci-dessous.

Insights